Photo à la une © Maxime Chermat 

Astropolis fête ses 25 ans à Brest les 5, 6 et 7 juillet prochains. Après avoir annoncé le live inédit en France de Jeff Mills et Mad Mike Banks, X-102, et les concerts live en opening du vendredi soir, le festival lâche la programmation de ses 4 nuits. En tout, près de 40 artistes vont se relayer entre live et DJ sets dans le Manoir de Keroual pour marquer cette édition anniversaire. 

À Brest, le plus ancien festival de musiques électroniques français Astropolis continuera cette année d’inviter un mélange fascinant entre mythes de la scène électronique, coups de coeur français et révélation de nombreux talents. Chaque année depuis 25 ans, ce sont 20.000 festivalier.e.s qui se donnent rendez-vous sur les 4 scènes du Manoir de Keroual. Voici les artistes qui performeront sur l’Astrofloor, la Cour et la scène Mekanik.  

Le festival accueillera de toute évidence les ambassadeurs de la scène électronique internationale, dont la grande prêtresse Paula Temple (qui sortira son premier album en mai), mais aussi Denis Sulta et son groove anglais imparable, ou encore Call Super. Le feu d’artifice sera également assuré par la tornade entre électro et punk Kap Bambino qui revient avec un album après 6 ans d’absence, et l’icône LGBT et figure de proue du voguing Kiddy Smile. Comptez également les lives du patron de la techno Marc Romboy, mais aussi le légendaire I-F pour 3h de set. 

© David Boschet 

Les nouveaux talents dont tout le monde parle seront aussi là avec le prodige Skee Mask, mais aussi le duo à l’électro froide et électrique Oktober Lieber, l’électro dynamitée de Jensen Interceptor ou la techno introspective d’Anthony Linell. Comptez également Mor Elian, la vague new wave d’Elena Colombi ou le duo Lakker.

Astropolis, fidèle à lui-même, ravira une fois de plus les fans de hardcore avec le pilier anglais The DJ Producer, le nouveau live du duo Micropoint et la révélation hollandaise Somniac One. À leurs côtés bien sûr, les résident.e.s historiques du festival qui viendront célébrer cet anniversaire, avec l’indétronable Manu Le Malin et son alter-ego The Driver, mais aussi la la drum’n’bass puissante d’Elisa Do Brasil et les infatigables bretons du Sonic Crew

Pour rappel, le concert d’ouverture s’annonce également grandiose avec la présence d’Arnaud Rebotini, qui jouera en live la bande-originale de 120 Battements Par Minute avec le Don Van Club, un ensemble orchestral de 7 musicien.ne.s et des images du film en arrière-plan, ou encore la performance audiovisuelle immersive de Max Cooper, entre ambient, electronica et IDM puissante. 

Retrouvez toutes les infos et la billetterie en ligne sur l’événement Facebook et le site d’Astropolis