Cette semaine le festival Astropolis hisse la grand voile, à Brest, sur l’un des navires soniques les plus emblématiques de la culture techno française… Pendant 3 jours, les 3, 4 et 5 Juillet des dizaines de DJs et live acts se succèderont dans une ambiance survoltée qui a fait la réputation du festival.

L’extrême versatilité d’Astropolis reste encore à ce jour un modèle du genre en France. Les amateurs de musiques électroniques seront servis puisque toutes les cultures seront bien entendu représentées, de la house à la techno en passant par le Hardcore de la cultisme scène Mekanik. À Astropolis tout jugement de valeur est abandonné l’espace de 3 jours. On y embarque, dépouillé de toute personnalité sociale pour une traversée électrique et dépaysante, dans un joyeux bordel qui ressemble bien à un imaginaire groupal hédoniste et intemporel: Astropolis c’est avant tout des souvenirs, des performances. C’est peut-être cela qui rend ce festival si attachant aussi bien pour le public que pour les artistes, qui, Laurent Garnier et Electric Rescue en tête, vouent un culte à cette espace déluré ou chaque galette prend des allures de classique.

lineup_imprim

Cette XX1e édition s’annonce très très très lourde, disons le tout de suite. Pêle-mêle: Dixon, Manu le Malin, Robert Hood, Square’FUCKING’pusher, Talabot ou encore Koudlam et Paul Woolford seront de la partie. Le pape de la progressive John Digweed jouera également un set pour la nuit de clôture au manoir.

Cette année on aura aussi droit à un énorme set de 3h de Mark Ernestus au Chill Out du manoir. Il faudra aussi être à coup sûr au Bunker Palace pour écouter le DJ set de Apparat.
N’oublions pas également qu’Astropolis c’est aussi un label, avec notamment des sorties tip-top de Electric Rescue en team avec Manu le Malin ou de Madben, le jeune porte étendard. Autant vous dire que je ne vais pas me priver de vous prescrire un ou deux classiques comme ce Chord Mix des Wolves Manu et Antoine: un pulvérisateur de dancefloor patenté. Bien entendu cette année nous ferons confiance à Manu pour clôturer les hostilités comme il se doit.

 

Dans le même genre on a le classique de Madben, première sortie du label exécutée pour la première fois en live au Manoir de Keroual, un soir de samedi 18 Aout 2012. La captation qui suit est tout à fait géniale.

 

Niveau actu Astropolis Records, ça se jouera cette semaine avec la sortie du nouvel EP d’Oniris, intitulé Madness et comportant notamment un remix furieux signé Gregor Tresher.

Astropolis 2015 c’est du 3 au 5 Juillet à Brest. Plus d’infos et billetterie par ici: astropolis.org/2015

L’équipe de Dure Vie s’est également creusée la tête pour vous préparer des playlists exclusives pour chaque scène. On voit bien qu’il y en a pour tous les goûts et c’est vraiment ça qu’on aime chez Astropolis !

Pour la playlist Mekanik, attention, âme sensible s’abstenir !

Astrofloor : 

La Cour : 

 

Mekanik :

 

Chill Out : 

 

Tremplin :