Dès ce vendredi 20 mars et tous les week-ends jusqu’à la fin du confinement, la web-radio électronique White Label Radio (WLR) lance le mini-festival de podcasts français et internationaux « Antivirus Party ». Juste à mettre « play » et à se laisser guider à n’importe quelle heure de la journée.

« La fête n’est pas morte. » En réponse à la crise sanitaire de l’épidémie de Covid-19 et aux mesures de confinement, la web-radio indépendante White Label Radio lance son projet « WLR ANTIVIRUS PARTY« .

Le concept : chaque week-end jusqu’à la fin du confinement, des podcasts inédits d’artistes français et internationaux se succèderont sur l’application de la radio du vendredi soir au dimanche soir, pour créer une « soirée virtuelle » de 31h non-stop. En tout, plus d’une cinquantaine de DJs, collectifs, labels et artistes lives de toutes les franges des musiques électroniques ont répondu à l’appel.

La week-end dernier, l’événement diffusait les podcasts de Ground16, Okofunk, Sweetestcape, Gentry, Mac Declos, Toscan Haas et Kuzcko pour la journée du vendredi, Habik, Balade Auditive, Vincent de bejarry, Dam’cy, Cosmonection, Nineties Mates, KOOP, SUB37, VICAPS, Angseth et Fayrrat le samedi, et SMIB, Admo, Bernadette, Keymono et Fiorella le dimanche. Beaucoup d’autres artistes seront à venir, dont Aasi, AdJus, Bande de Filles, Cogan, DVDE, Jeff The Fool, KX9000, Maison Blanche, S’il Te Plaît Bruno, Shore Live, Tacky et Tour-Maubourg.

Depuis plusieurs mois, White Label Radio ravit les producteurs en mal de visibilité. Dans leur programmation 100% indépendante et électronique, sous forme de playlists quotidiennes et diffusées en continu, exit les productions de gros artistes ou maisons de disques pour se concentrer sur les artistes, labels et collectifs émergents. « Nous proposons un service à la fois aux producteurs amateurs qui souhaitent diffuser leur musique ; aux labels et maisons de disques qui seraient en recherche de nouveaux talents ; et au public, toujours friand de nouveautés et de «rares pépites» musicales.« , nous explique Louis Pinel, son fondateur. Seule condition : que votre morceau soit orienté « électronique », au sens le plus large du terme, tous styles confondus. 

Toutes les informations et la liste complète des artistes sont à retrouver sur l’événement Facebook. Téléchargez l’application White Label Radio sur ce lien.