Du 13 au 19 mars, c’est tout le centre-ville d’Angers va résonner au son du D3 Festival. Au programme : des références françaises de la scène électronique comme La Mamie’s, LB aka Labat, Belaria et Vitess se produiront dans plusieurs clubs et lieux. 

Après une édition à succès l’année dernière, le D3 Festival revient à Angers et il sera une nouvelle fois à ne pas rater ! Lundi 13 mars, le festival débutera d’abord au cinéma des 400 Coups, avec la projection du film « Off The Record » qui retrace les trente ans de carrière du pionnier Laurent Garnier, en présence de son réalisateur Gabin Rivoire pour introduire le film et échanger avec le public. 

Le lendemain, mardi 14 mars, le public pourra se rendre dans les locaux de WeForge, un lieu de vie entrepreneuriale, spacieux et confortable, pour assister à des masterclass, apprendre la pratique du mix ou encore la production sur Ableton. Les ateliers seront respectivement orchestrés par l’artiste angevin Jabba, et Arno Gonzales, activiste de l’explosion de la scène électronique du Grand Ouest. 

Mercredi, direction le bar à jeux du PMP avec plusieurs DJs locaux, mais aussi le collectif Kaléidoscope à la scénographie immersive. Jeudi, le festival proposera trois sessions de navigation le long de la Maine pour admirer les paysages de l’Anjou sur fond de musique house avec IAMBP du Venus Club. 

Le week-end place à la fête 

Le lendemain sera l’occasion de se rendre à Mixape pour écouter de la musique « entouré de sapes et de vinyles en tout genre. » Ce before comprendra une belle exposition du photographe Josic Jégu, ainsi qu’un bar et un restaurant à prix doux. Plus tard, la Péniche se transformera en club house/techno, avec deux salles et deux ambiances avec Vitess, Belaria qui seront accompagnés par les locaux Bernours, Bleu de travail, et SVDE. 

La samedi après-midi, il sera possible de danser sur la glace de 14h à 18h sur fond de house. Le soir même, le Chabada recevra La Mamie’s, le live monumental du Lyonnais LB aka LABAT et le live du membre de House of Underground, DVDE, sans oublier les locaux Roza, Moya, Jabba, Kerien, N2MY, Les Hauts, Lezguy (D3) et Walt (D3).

Le dimanche après-midi de 14h à 18h, le Frip’n’mix permettra de chiner des pièces tout en écoutant du bon son. Pour clôturer cette semaine chargée, les derniers survivants pourront se rendre aux Folies Angevines profiter d’un moment plus intimiste avec les locaux F.E.M, Ever J, Yvo et MBO.

Pour cette deuxième édition, D3 fait de nouveau confiance au collectif beLow qui s’occupera de la scénographie de plusieurs scènes pendant plusieurs jours lors du festival. Entre décorations et installations, le VJing sera de mise avec un show visuel haut en couleurs. Kaleidoscope sera aussi présent pour éblouir le public. 

Toutes les informations sont à retrouver sur l’évènement Facebook. La billetterie en ligne est à retrouver ici