Amazon Music, le service musical d’Amazon, développe l’intelligence artificielle de son enceinte connectée Alexa. L’assistant(e) vocal(e) intégré(e) de cet objet de salon pourra répondre à votre soif de nouveautés en vous notifiant directement les nouvelles sorties de vos artistes préférés.

2018. Si vous avez déjà visionné le film visionnaire Her de Spike Jonze (qui lui se déroule en 2025), la vérité n’est plus très loin. Dans ce film, Théodore est l’un des nombreux nouveaux adeptes de l’intelligence artificielle et adopte un nouveau système d’exploitation iOS incarné par la voix féminine de Scarlett Johansson, « Samantha », dont il ne peut plus se passer dans les tâches de son quotidien. Le film sort en 2013, et installe un sentiment de malaise tant il est précurseur sur nos habitudes de consommateurs encore innocents – et pourtant criant de vérité.

Alors voilà. Selon un article du webzine américain The Verge, le service musical d’Amazon, Amazon Music, lancerait un nouveau système de notifications pour ses abonnés. Après la recherche d’informations pure et simple, le streaming musical et sa navigation ultra simplifiée, Alexa va répondre à un nouveau service. D’une simple interjection, sa voix connectée pourrait vous indiquer lorsque l’un de vos artistes favoris vient de sortir un nouveau titre, EP ou album. La notification se fera via son service Echo devices, et les notifications apparaîtront aussi sur vos appareils connectés, ordinateurs, tablettes et smartphones via les applications Amazon Music iOS et Android. Une seconde après, il sera évidemment possible d’accéder directement à l’écoute de la sortie en question. « Alexa, dis-moi quand le prochain EP de Gesaffelstein sortira, parce qu’on commence à s’impatienter.« , par exemple. Pas pratique cependant si un « RICARDO VILLALOBOS A SORTI UN NOUVEAU REMIX » intervient dans un moment épique à l’apéro.

Plus encore, lorsque vous écouterez les playlists de l’application, Alexa pourra se transformer en Shazam 2.0 et vous faire découvrir leurs discographies sans même connaître le nom de l’artiste ou du groupe en question. De toute façon y’en a trop, et on préfère directement écouter plutôt que de s’intéresser à ces humanoïdes. 

Alors on se rassure : tout est à parier que la plupart des artistes que nous écoutons ne serons pas encore sur le service d’Amazon Music. Et au fond, on pouvait s’y attendre. Mais un conseil : ne cessez jamais de vous perdre dans les méandres du digging et de réfléchir par vous-même !

On conseille à ce propos la lecture du nouveau mensuel de Trax Magazine, intitulé « Intelligences Artificielles, comment elles réinventent la musique », également disponible en kiosques.