Après avoir travaillé avec Rone et le Ballet National de Marseille, le collectif français (La)Horde a réalisé la chorégraphie poétique de la nouvelle campagne publicitaire de la marque de luxe Burberry.

Le 24 avril dernier, Rone sortait son dernier album Room With A View sur le label français InFiné. L’opus a eu un grand succès en France et au-delà des frontières, imaginé au départ pour la bande originale du ballet du même même nom monté par le collectif (La)Horde et le Ballet National de Marseille. En septembre, ils s’étaient aussi illustrés dans une performance du producteur français de 30 minutes dans l’immense hall désert du 104.

Cette semaine, le collectif français s’est de nouveau dévoilé dans une nouvelle campagne pour la marque de luxe Burberry, qui a dévoilé sa campagne « Festive » pour célébrer le talent et l’énergie de la jeune génération.

La chorégraphie déploie quatre danseurs (Kevin Bago, Robinson Cassarino, Chantel Foo et Zhané Samuels) dans les rues de Lowestoft, une ville située à l’est de l’Angleterre. Sous une pluie de blocs de glace, ils dansent en mouvement libérateurs et arborent les célèbres design à carreaux de la marque sur la mythique musique de « Singin’ in the Rain » repris par le rappeur anglais Dreya Mac.

« Dans tout travail chorégraphique, et principalement dans la danse contemporaine, on cherche ensemble, avec les danseurs. Il y a une image que le chorégraphe a en tête, qui est mise en forme par les corps des danseurs, qui deviennent presque un médium. », expliquait le collectif dans une interview pour le magazine Numero.

Sublime !