Photo à la une © D.R.

Pour protester contre la fermeture imposée des bars dès ce lundi 28 septembre, le mouvement A L’Unisson propose de monter le son tous les soirs à 22h partout en France. 

L’annonce de la fermeture imposée des bars dès 22h dans plusieurs villes de France comme Paris, Lille, Toulouse ou encore Lyon – et même encore plus restrictive à Marseille avec la fermeture totale des établissements – a entraîné une vague de colère sur tout le territoire. En réponse, le mouvement A L’Unisson – Gardons le lien, Restons ouverts propose dès ce lundi 28 septembre de « monter le son pour dire non à la fermeture imposée de leurs établissements » et « à la stigmatisation d’une profession ». 

Le principe : des DJ sets seront réalisés tous les soirs dans les studios de Tsugi Radio, et tous les établissements de France pourront diffuser en même temps le même son afin de faire voix commune. Il suffit pour cela de télécharger l’application ou de se rendre sur le site internet dédié

Avec ce mouvement, les responsables de bars, cafés et bars musicaux espèrent sensibiliser à leur cause, en refusant notamment d’être « considérés par les pouvoirs publics comme des boucs émissaires de la reprise de l’épidémie ». « Vivre avec le virus », oui. Le repli sur soi et l’indifférence, non ! », concluent-ils avec vigueur. 

Depuis hier, lundi 28 septembre, et jusqu’au dimanche 11 octobre (au moins), « la diffusion de musique amplifiée et toutes les activités musicales pouvant être audibles depuis la voie publique » sont également interdites de 22h à 6h le lendemain. La vente et la consommation d’alcool sont aussi prohibées. 

Retrouvez la lettre ouverte ci-dessous.