Photo à la une : @rabgui 

La DJ et productrice franco-camerounaise Tatyana Jane est passée experte dans l’art de mêler les styles. De la house underground de Chicago aux classiques de hip-hop, de l’amapiano à la drum & bass, échantillon de son éclectisme enchaîné vitesse lumière avant son set au Rex Club ce vendredi 19 novembre pour la soirée On Board Music avec Cinthie et Point G. 

Dans quel mood étais-tu lorsque tu as enregistré ce podcast ? 

J’ai fait ce podcast à ma pause déjeuner j’étais dans le speed, je suis toujours dans le speed en train de courir partout ! Néanmoins j’ai mis toute l’énergie que j’avais et j’espère que ça se ressentira. Grosso modo, j’étais en action.

Quel serait le moment idéal pour l’écouter ?

Je dirais que le meilleur moment pour écouter ce mix c’est vraiment en soirée. Si je devais choisir une heure, je dirais 23 heures ou 22 heures. 22 heures c’est bien comme heure, j’aime bien les répétitions. On peut aussi écouter ce mix le matin en allant au boulot dans le métro pour se donner de l’énergie, je pense que ça passe aussi bien un lundi matin pour bien se languir du week-end. 

Quels sont les artistes / labels que tu as sélectionnés et pourquoi ?

Déjà j’ai essayé de faire un mix qui me ressemble c’est-à-dire assez éclectique dans les styles. Assez énergique avec beaucoup de drums, de kicks assez présents, de bass et de breaks. Pour ça, j’ai sélectionné des artistes qui m’inspirent dans mes productions et que j’écoute beaucoup aussi. J’aime beaucoup ce que fait Mézigue ! En règle générale, j’aime bien les sorties sur le label D.KO et depuis deux jours j’ai une petite story marrante sur lui, ça me fait un peur ire d’intégrer ce track dans mon set. 

Ensuite j’ai choisi des valeurs sûres comme Joy Orbison ou Ploy qu’on ne présente plus, je suis très fan de la musique électronique anglaise depuis des années. Les influences et rythmes breakés c’est la folie, ça me fait littéralement vriller dans le bon sens du terme. 

J’ai choisi la track ‘Blink‘ de John Dahlback parce que c’est vraiment une track de nostalgie pour moi. Ça me rappelle une période où je dansais une danse un peu frénétique avec les bras et les pieds, je ne dirais pas le nom de la danse mais je pense que tout le monde a compris. Et puis c’est une track qui a mon sens peut retourner un club, elle est très efficace si on sait la placer. 

Ensuite j’ai intégré aussi une track d’une artiste qui s’appelle ANZ, une DJ et productrice anglaise, je suis sensible à son travail des sonorités rythmées et mélodieuses un peu planantes. Comme j’ai des inspirations musicales assez variées j’ai voulu caser ‘Old Boy‘ de l’EP Clouds Across The stars. Cet EP serbe assez dingue les rythmes sont incroyables, et il reprend tout de l’amapiano mais en BPM accéléré : le résultat est un cocktail d’énergie. 

Un peu de ghetto house par là avec DJ Milton, la base. J’ai choisi ces artistes parce que ce sont des personnes déjà qui sont inspirantes pour moi que je suis et pour la plupart, et ce sont aussi des tracks construits pour le dance floor. 

Quel est ton parcours musical ? 

Je m’appelle Tatyana-Jane, mon nom de DJ c’est aussi mon prénom. J’ai tout simplement grandi dans une maison où je pense que j’écoutais de la musique à peu près tous les jours, et ma passion pour les rythmes rapides vient de mes origines camerounaises où l’on a vraiment beaucoup de rythmes rapides, répétitifs et déstructurés sur plusieurs temps (5,6,7 temps voire plus). C’est assez impressionnant !  

J’ai toujours eu le rythme en moi et j’ai commencé à m’intéresser à la musique jeune. J’ai fait mon premier track « électronique » si je peux appeler ça comme ça à l’âge de 15 ans, je jouais déjà de la guitare depuis quelques années. 

Je me suis lancée en tant que DJ depuis bientôt 3 ans suite à un gros burn out où j’ai arrêté de travailler et tout simplement décidé de ne faire que ce qui me plaisait. J’ai pris des cours avec mon super pote Auréle, qui est aussi un excellent DJ. Ça été une la révélation ! J’avais l’impression que le monde s’ouvrait à moi, et depuis je suis littéralement devenue une nerd des platines. Très rapidement j’ai voulu explorer tous les styles musicaux que que j’aime, et surtout créer des ponts entre les styles musicaux. Mixer de la techno avec du coupé décalé par exemple : en fait, j’essaye d’être la plus innovante possible tout en ne perdant pas mon public et en respectant mes envies. De la ghetto  House avec de la dnb, de la jungle, du bailefunk… En bref, créer la surprise lors de mes sets et marquer le public ! 

Quelles sont tes actualités à venir ?

Je fais mon premier Rex Club le 19 novembre avec Cinthie et Point G ! Beaucoup de choses en cours sinon, dont un EP qui va enfin réussir à voir le jour. De jolies dates arrivent aussi avec ma famille de coeur Rinse. Stay tuned

Tatyana Jane sera au Rex ce vendredi 19 novembre avec Cinthie et Point G. Vous pouvez la suivre Facebook, Soundcloud et Instagram.