Alex Attias, le boss du label Visions Recordings, nous propose 1h de mix pointu entre house, disco et deep techno à l’occasion de sa venue à Paris pour le retour en club des soirées La Mona à La Bellevilloise ce samedi 9 octobre

Dans quel mood étais-tu lorsque tu as enregistré ce podcast ?

Dans un mood de partager ce que je propose en club en ce moment. Un doux mélange de house, disco et deep techno. 

Quel serait le moment idéal pour l’écouter ? 

Je laisse libre le choix du moment a qui voudra bien écouter. Tous les moments sont bons à mon goût ; pour cuisiner, danser, chiller. En solo ou en groupe mais surtout et si possible en étant ouvert à l’écoute plutôt qu’en bruit de fond lol. 

Quels sont les artistes / labels que tu as sélectionnés ?

Une variété de musiciens et de labels que j’adore et respecte dont certains ont produit des singles pour notre label Visions Recordings, comme Patrice Scott, Jon Dixon, Liferecorder, Gordon Bass, Stephane Attias, Vick Lavender et labels comme Sound Signature, Neroli, Musicandpower, Sistrum , Mothertongue . 

La Mona existe depuis 13 ans, est-ce que tu en avais déjà entendu parler ? 

Oui je connaissais un peu à travers Volcov (Neroli Records) qui est un ami ayant joué avec Nick V. J’avais eu beaucoup d’échos positifs de cette soirée; les gens avaient dansé

J’avais entendu aussi de cette soirée ici et là et la réputation est bonne surtout du fait que c’est une soirée ou les gens viennent danser et Nick V passe une qualité et variété de dance music comme j’aime. 

On est fans de ton label à La Mona, est-ce qu’on aura droit à entendre des choses exclusives à la soirée du 9 octobre ? 

Ah c’est gentil merci. Il est possible que oui… En revanche, il y a pas mal de retards dans les productions et masterings donc moins d’exclusivités que ce l’on aimerait… 

Est-ce que tu es motivé pour participer au cours de voguing ? 

Eh bien je ne sais pas si je vais y participer car j’adore danser mais le voguing est un art et je suis bien plus à l’aise derrière les platines je crois !

Peux-tu nous parler de ton épopée londonienne durant l’âge d’or du son « West London », le broken beat ? Cette influence semble être encore très présente dans tes choix artistiques pour le label aujourd’hui.  

Cette période de la fin des années 90 début 2000 était magique tout simplement car l’énergie a fait qu’un groupe d’individus se sont retrouvés au même endroit (Londres) au même moment avec plus ou moins les mêmes influences.

Londres a toujours été un foyer de créateurs et un mix de cultures c’est ce qui m’a plu. Rencontrer et partager des soirées ou des productions avec Phil Asher, Volcov, Marc Mac et Dego, People Records, Ig culture … a été certainement une chance et une opportunité de grandir. Je ne suis pas nostalgique du passé en disant que c’était mieux avant, c’était juste différent. 

Aujourd’hui tout comme hier mes choix ont toujours été très variés. Je ne peux pas dire que c’est le broken beat qui influence mes choix, je dirais que c’est toutes mes influences du passé et du présent, tout ce que j’ai toujours aimé c’est à dire la Musique avec un grand M car je joue et écoute de tout : du reggae mais aussi du jazz, de la techno du prog rock. 

J’ai commencé mes premiers clubs avec de la house de Chicago et de Détroit mais aussi du disco rock, de la musique brésilienne, du funk de la soul etc.. Aujourd’hui il y a aussi mes enfants qui m‘influencent car ils sont aussi deejays, il y a le pilate, la cuisine, les voyages… et bien sur les autres selectors qui m’inspirent beaucoup. 

Pour Visions, ce qui est important c’est que chaque sortie ait quelque chose de spécial et unique produit par des artistes qui développent un son deep et soulful dans divers styles avec leur personnalité d’artistes sans faire ce que tout le monde fait. On cherche a créer des futures classiques et surtout de rester fidèles et vrais sans s’occuper trop si c’est à la mode ou pas. Le prochain sera un double single de soul de Brain Owens avec des remixes et ensuite je serai de retour avec mon projet Mustang et un EP suivi d’un 2ème album presque 20 ans après ! 

Vous pouvez suivre Alex Attias sur Soundcloud, Instagram et Bandcamp. Retrouvez-le ce samedi 9 octobre à La Bellevilloise aux côtés d’André, Marina Trench, Nick V, Young Pulse et Yanou Ninja. 

Tracklist 

HANNA – HEIST – VISIONS RECORDINGS
PATRICE SCOTT – LETS DANCE – SISTRUM
JON DIXON – TIME OF CHANGE – 4EVWRD
LEE PERSON JR – START TODAY – NEROLI
FRED P – REINTERPRETATIONS 1
STEPHANE ATTIAS – – VISIONS RECORDINGS
RON TRENT – EXOTIC DRUMS –
EDB AND GARY SUPERFLY – PRESSURE – MOTHERTONGUE
LIFERCORDER – – VISIONS RECORDINGS
DEAN ZEPHERIN – ALL THE WAY – TRIBE REC
ALTON MILLER – WE CAN DO IT – DIV81
GORDON BASS – GOTHARD TUNNEL – VISIONS RECORDINGS