En Angleterre, plus de 60 festivals indépendants de musique s’allient dans l’AIF, l’Association des Festivals Indépendants, pour lutter contre la vente de tentes à usage unique et leur désertion à la fin des événements. 

Selon un rapport de l’ONU, l’homme aurait produit près de 9 milliards de tonnes de plastique en 65 ans. Et si ce fléau planétaire est entré dans les consciences, reste que les festivals de musique n’y échappe pas. Le constat est clair : chaque année, en Angleterre, on estime que plus de 250 000 tentes sont abandonnées à la fin des festivals, soit l’équivalent de presque 900 tonnes de déchets plastique qui finissent bien souvent incinérées (à défaut d’être recyclées) lorsqu’elles ne sont pas récupérées par des associations. En moyenne, une tente pèse environ 3,5 kilos de plastique, soit 8,750 pailles ou 250 gobelets pouvant contenir une pinte de bière. 

Face à ce phénomène, plus de 60 festivals indépendants britanniques ont décidé de se rassembler dans l’AIF, l’Association des Festivals Indépendants (Association of Independent Festivals), pour lutter contre la vente de tentes à usage unique et inciter tous les festivaliers à ramener leurs tentes à la fin des festivals. En menant l’enquête, un rapport a été publié avec le constat alarmant que 10% des festivaliers qui se rendent au sein des festivals de l’association laisseraient leurs tentes derrière eux. 

« Nous faisons appel aux grandes distributions d’arrêter de commercialiser et de vendre des tentes et autres objets de camping à utilisation unique« , a déclaré le président de l’association. « L’AIF lance cette campagne pour faire prendre conscience que les tentes abandonnées font partie du phénomène global d’usage unique du plastique. » 

Il précise toutefois que « le message n’est pas d’acheter une tente plus chère« . Il s’agit de prendre conscience de ramener sa tente chez soi, pour que les festivals puissent réduire leur empreinte carbone et que le phénomène ne se reproduise pas à l’aube du début de la saison des festivals en 2019. 

Retrouvez la vidéo d’information ci-dessous.