Photo en une © Marc Dieulangard

Nantes se propulse depuis quelques années au rang des nouvelles villes innovantes, appelant à la diversité et la pluralité de ses acteurs, constamment en quête de créativité. Aujourd’hui, ce sont les créateurs du projet 44 Tours, Hélène Lehmans et Arthur Bres, qui nous dévoilent leur contribution à ce souffle nantais : un nouveau lieu qui combine disquaire et troquet va bientôt voir le jour.

44 Tours, c’est l’histoire de deux passionnés de musiques électroniques qui veulent partager le monde dans lequel ils évoluent. Il y a dix ans, leur rencontre se fait grâce à la musique et devient leur projet de vie – c’est en 2016 que le couple décide de quitter leurs boulots respectifs pour créer leur propre boîte. Avec l’idée en tête de partir voyager autour du globe pendant un an, se développe progressivement l’ébauche de 44 Tours : « Ça nous a permis de rencontrer des gens de cette communauté-là, à l’autre bout du monde, et de voir un peu ce qu’eux avaient fait sur leur territoire. On s’est inspirés de plein de choses, de parcours différents. On revient fort de ces expériences, riches, et avec notre idée bien précise. » Le retour en France permet alors le concrétisation du projet déjà bien ficelé dans la tête de nos créateurs : ouvrir un espace qui accueillerait le concept du disquaire totalement repensé, un lieu où il est tout aussi bon de siroter un verre en terrasse en écoutant de la musique, que de faire de la musique soi-même.

Pour Hélène et Arthur, le fer de lance du projet est de réunir les passions. Les leurs, mais aussi les nôtres. Déçus par une approche de la musique trop individualiste, l’objectif est de créer un véritable espace de vie et d’écoute. Ils se battent contre la vision du disquaire où l’on rentre pour écouter son vinyle seul, dans son coin, et repartir rapidement. À l’inverse, c’est leur complémentarité qui est mise en avant : « Hélène est une très bonne hôte, elle sait bien recevoir, elle sait mettre à l’aise et créer des espaces de vie. Moi je suis passionné de musique, de vinyles, je suis un collectionneur. J’adore en parler et je connais mon sujet. On met ça ensemble pour créer un espace où la communauté va se rassembler. » Déjà impliqués dans la vie locale par le biais des Chineurs de Nantes, 44 Tours s’inscrit dans la continuité de l’aspect collectif du milieu musical nantais. Hélène et Arthur expliquent même qu’ils veulent en « faire un bar dans l’esprit chineur ».

Le désir de se retrouver et d’échanger sur une passion commune passe aussi par la bataille que mène le projet 44 Tours : celle de montrer l’influence et l’impact des musiques électroniques dans notre société et de faire ainsi découvrir un pan entier de la musique. 44 Tours est un lieu pour digger et pour boire un verre certes, mais c’est aussi un lieu qui accueille des événements et propose du live. Hélène nous fait même part du désir d’organiser des master class et de développer des rencontres avec des écoles pour permettre un nouveau genre d’exploration musicale.

En définitive, le choix de Nantes était évident : « À Nantes, on a l’impression que tout est possible, c’est vraiment un terrain de jeu. » L’appel à projet qu’a lancé la Mairie  est un exemple parfait de l’opportunité de création que met en avant le couple. Hélène et Arthur ont tout de suite été séduits par le programme de réinvestissement d’un lieu nantais, et expliquent que cette proposition a été l’occasion de se plonger totalement dans 44 Tours. Leur projet musical, unique parmi les autres, s’intègre alors totalement dans les valeurs et désirs que promulguent la Mairie.

Sélection pointue et lieu d’accueil pour tous : voilà ce qui résumerait bien le 44 Tours. Le couple ne veut pas tomber dans le piège d’un lieu trop passe-partout, tout en restant le plus ouvert possible. Mélanger les âges et les genres, tout en préservant une qualité musicale certaine. 44 Tours, c’est montrer que la musique électronique est une musique de partage, que l’on n’écoute pas uniquement à des soirées. Parce qu’après tout, la musique électronique « ce n’est pas qu’une musique de Gremlins. »

Si vous désirez en apprendre davantage sur le projet, rendez-vous sur le site de 44 Tours, sur leur page Facebook et Instagram.

Appel spécial aux Nantais pour soutenir cette belle idée : rendez-vous sur https://voter.nantesco.fr pour voter. Faites vites, vous avez jusqu’au 23 juin !